Une histoire d’impro

La compagnie On/Off est l’une des plus anciennes troupes d’improvisation théâtrale de Paris. Fondée il y a plus de 17 ans, elle a accueilli des dizaines d’improvisateurs : On/Off un jour, On/Off toujours. Et c’est justement une de ces honorables membres Off de la troupe, Aude Diano, qui nous propose un historique de la troupe.

Historique de la Compagnie On/Off et faits marquants de la troupe

En septembre 1998, un groupe de jeunes comédiens improvisateurs la nuit et ingénieurs le jour fonde la Compagnie On/Off pour développer sa passion : l’improvisation théâtrale.
Le sérieux de leurs activités scientifiques du jour devenait « Off » la nuit tombée sur scène pour que puisse se mettre en position « On » la fantaisie pleinement allumée de leurs esprits joyeux portant sur le monde un regard décalé.

Le public s’est vite laissé aimanter par le regard neuf de cette troupe de comédiens scientifiques insolites, libérés du « sérieux des choses » une fois la scène illuminée, aimant dénicher l’insolite au cœur du réel.
C’est en 1999 que les tout premiers membres de la Compagnie On/Off (Pierre-Olivier Weill, Riwal Plougonwen, Sambacor Ndiaye, Vladislav Galard, Matthieu Jacquier, et Corinne Prost) ont créé et joué le spectacle d’improvisation théâtrale « Déclaration d’Impro » au Théo Théâtre dans le 15ème arrondissement de Paris, spectacle qui a connu un succès renouvelé pendant dix années, avec des représentations hebdomadaires le lundi soir.

Depuis dix-sept ans et avec la même passion, la Compagnie On/Off se produit sur des formats variés, allant de matchs d’impro en cabarets d’improvisation (Café de Paris, le Hangar de Montrouge, Le Passage vers les Étoiles, L’Essaïon), de spectacles sur de grandes scènes parisiennes (La Comédie Bastille, La Maroquinerie, Café de la Gare) en spectacles dans le jardin de particuliers (Festival cours et jardins de Morsang-sur-Orge), en passant par les studios Disney (improvisations en direct sur le plateau de « Zapping Zone » sur Disney Channel). Et ce, avec toujours le même entrain et une philosophie de vie restée intacte : vivre joyeusement et transmettre ce goût pour la magie de la vie à un public complice pour qui le monde s’agrandit et s’oxygène à chaque spectacle.

Après « Déclaration d’Impro » et « Chambres avec imprévues », c’est aujourd’hui au Laurette Théâtre que se donne le dernier spectacle en date de la Compagnie : « Mécanique de l’imprévu », une machine qui s’emballe et surchauffe parce que chacun de ses rouages donne tout ce qu’il a pour que vos yeux et votre cœur, cher public, chavire de vie et de rire.

La compagnie a encore de belles années devant elle, et continue à recruter des membres On et à chérir ses membres Off, partis vers de nouvelles aventures. Aude, quant à elle, continue l’impro à travers son entreprise, ImprO2, qui propose des formations professionnelles par l’improvisation théâtrale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *